• NL
  • FR
  • info-humidite > Solutions contre les problèmes d’humidité

    Couverture de protection des murs

    Qu’est-ce que mettre une couche de protection à vos murs

    Pour ceux qui préfèrent ne pas résoudre leur problème d’humidité avec des substances chimiques, c’est la solution idéale. Les revêtements muraux sont particulièrement utiles pour traiter la montée des eaux. Elle est due à l’humidité qui recherche un chemin à partir du niveau du sol. Couvrir le mur légèrement au-dessus du sol fonctionne très efficacement contre le problème.

    Pour ce faire, attaquez-vous au rez-de-chaussée mètre par mètre. Vous faites d’abord une coupe de 100 centimètres. Vous faites la coupe de manière horizontale à environ 2 centimètres du sol. Insérez une barrière contre l’humidité dans la rainure, avec du mortier spécial. Fermez ensuite le mur avec du ciment. Faites ensuite la coupe suivante.

    C’est un travail délicat, d’autant plus qu’il peut mettre en péril la stabilité de votre maison. C’est pourquoi tout doit être soutenu par des petits poteaux. Une fois que vous avez fait le tour complet de votre maison, vous aurez votre système de protection contre les inondations.

    Un système de protection contre les inondations est une couche de plastique ou de roofing résistante à l’humidité qui est placée au niveau des blocs de construction. Cela se fait au niveau du sol. La couche doit garantir que l’humidité du sol ne pénètre pas dans la maçonnerie.

    En général, les maisons anciennes ne sont pas munies de protection contre les inondations. Ce procédé a été introduit lentement au début des années 50. Ce n’est que vers 1980 qu’il est devenu habituel d’installer des défenses contre les inondations fonctionnant correctement.

    Ce type de barrière contre l’humidité est donc principalement installée lors de gros travaux de rénovation. C’est particulièrement nécessaire pour les vieilles maisons. C’est un travail très lourd et de précision.

    Mettre une couverture de protection est un traitement coûteux, long et intensif. Mais il a un énorme avantage: s’il est fait de manière professionnelle, le problème d’humidité disparaîtra pour toujours.

    muren onderkappen

    Combien ça coûte?

    Il est difficile d’estimer le prix à payer. Il y a beaucoup de facteurs dont vous devez tenir compte. Par exemple, l’étendue du problème d’humidité, la taille des murs et les matériaux utilisés.

    Si vous demandez à un professionnel de l’humidité de faire le travail, vous payez en moyenne 100 euros par mètre carré.

    Préférez-vous le faire vous-même ? Nous ne le recommandons pas, mais c’est possible. Pourquoi pas, si vous êtes véritable BoB le Bricoleur. Bien évidemment ça vous coûtera moins cher de le faire vous même. Mais vous ne serez jamais sûr à 100% d’avoir bien effectué les travaux.

    N’oubliez pas que vous aurez probablement droit à la prime de rénovation si vous embauchez un professionnel. Cela réduit le montant de la facture de 20 à 30%. (Avec un montant minimum de 2500 euros hors TVA.) Bien sûr, vous devez remplir quelques conditions pour cela.

    Dans tous les cas, il est tout de même vivement conseillé de demander l’avis d’un professionnel avant de s’aventurer dans les travaux. Il s’agit d’un travail difficile qui peut compromettre la stabilité de votre maison. Les fissures et les fentes se produisent rapidement si vous ne savez pas ce que vous faites.

    Comment le faire?

    Avez-vous suffisamment d’expérience pour vous lancer ? Alors, nous allons vous donner un petit plan étape par étape. Ne vous méprenez pas. Ca parait rapide, mais c’en n’est rien.

    Étape 1: Mettre une couverture de protection

    Faites une coupe horizontale de 100 centimètres à un à trois centimètres au-dessus du sol. Travaillez soigneusement et pièce par pièce afin que votre maison ne s’effondre pas.

    Étape 2: L’écran de protection

    Vous pouvez maintenant placer la barrière contre l’humidité. En termes de matériaux, vous pouvez choisir parmi les films DPC, les écrans semi-rigides contre l’humidité, les tôles ondulées et le mortier hydraulique résistant à l’humidité.

    Assurez-vous que chaque plaque se chevauche correctement avec la précédente. Sinon, la montée des eaux ne sera pas arrêtée correctement.

    Étape 3: remplissez la fente

    Remplissez la coupe avec du mortier. Une fois fait, vous pouvez alors attaquer le mètre suivant. Travaillez toujours par phase de 100 centimètres.

    Étape 4: La Finition

    Une fois que tout est terminé et séché, vous pouvez à nouveau décorer ou peindre les murs.


    PARTAGER

    Logo