• NL
  • FR
  • info-humidite > Types de problèmes d’humidité

    Humidité ascensionnelle

    Comment la reconnaître ?

    L’humidité ascensionnelle est l’un des problèmes les plus fréquents en Belgique. On l’appelle également l’humidité montante. En général, il s’agit de l’humidité du sol qui est absorbée par les fondations et remonte dans les murs au fil du temps. En comparaison, c’est comme si vos murs s’apparentaient à des éponges qui absorbent toute l’eau du sol.

    C’est un problème qui cause énormément de dégâts , tant à vos murs intérieurs qu’à vos murs extérieurs. Toute votre maison peut en être affectée, surtout si elle est en bois. Mais comment savoir si on est victime de cette remontée d’eau ?

    Vous avez remarqué des taches humides ou des éruptions de tâches blanches sur le bas de votre mur ? Alors il y a de fortes chances que vous en soyez victime. Si l’humidité s’étend sur tout le bas du mur, il n’y a malheureusement plus aucun doute. D’autres indices peuvent vous aider à poser un diagnostic, des champignons, une odeur de moisi, de la peinture ou du plâtre qui s’écaillent, ou encore le papier peint qui se détache.

    Bien qu’il soit facile d’énumérer rapidement ces différents signes, dans la pratique il reste néanmoins plus difficile d’affirmer qu’il s’agit vraiment d’un problème d’humidité ascensionnelle. De nombreux problèmes d’humidité présentent les mêmes caractéristiques. Pour être sur, il faut se poser les questions suivantes :

    • Y a-t-il des dégâts visibles sur le bas des murs intérieurs et/ou extérieurs avec une hauteur maximale de 1 mètre ?
    • Y a-t-il des dommages visibles sur le bas des murs intérieurs qui n’ont aucun contact avec des éléments extérieurs ?
    • Y a-t-il des dommages au bas des murs qui sont pourtant peu ou pas exposés à la pluie ?

    En général, beaucoup de maisons datant d’avant 1980 présentent des problèmes d’humidité ascensionnelle. Ces bâtiments n’ont pas de murs creux et aucune protection correcte contre les inondations garantissant le ruissellement des eaux. Le problème s’aggrave pour les habitations des années 50 qui elles n’ont tout simplement aucune protection contre les inondations.

    Mais qu’est-ce donc ce système de protection ? Il s’agit d’une couche de plastique résistante à l’eau placée au niveau des fondations de la maison. Cette couche empêche l’humidité des sols de s’infiltrer dans les maçonneries de la maison.

    Ce système est malheureusement souvent manquant dans les vieilles maisons alors que pour le même prix votre habitation aurait été sèche du sous-sol au grenier. Maintenant il est possible que votre trottoir joue son rôle et assure parfaitement l’écoulement des eaux vers les égouts plutôt que dans vos murs. L’humidité ascensionnelle n’est donc pas forcément causée par un mauvais système de protection des fondations ou par les eaux souterraines. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

    • La composition du sol,
    • L’inclinaison du terrain,
    • Le trottoir autour de la maison,
    • La façon dont l’eau est drainée.

    Mais ne vous y méprenez pas, les maisons plus récentes peuvent également rencontrer des problèmes d’humidité ascensionnelle. Par exemple si :

    • Le jardin ou la terrasse ont été surélevé,
    • Si aucune protection contre les inondations n’a été installée pour une raison quelconque,
    • Si le système de protection contre les inondations a été interrompu. Cela peut arriver, par exemple, en fermant une porte.

    Quelles sont les causes ?

    L’humidité ascensionnelle peut avoir de nombreuses causes. Habituellement, une protection contre les inondations ancienne ou manquante en est la cause. Mais il y a également d’autres possibilités :

    • Les murs du sous-sol sont régulièrement victimes de la montée de l’humidité. C’est généralement dû à l’absence de couverture de sol (sous-sol). Comme pour une toiture, le sous-sol et tout autre étage inférieur sont pourvus de différentes couches de ciment, couches de fixation et mortiers d’imperméabilisation. Par conséquent, tout est complètement étanche.
    • Toutes les maisons ne sont pas équipées de couvertures de sol. Celles-ci ont surtout été négligées lors de la construction des maisons anciennes. On y retrouve des sols et des murs constitués de maçonnerie et de plâtre ordinaire, deux matériaux poreux. Par conséquent, les eaux souterraines s’imprègnent facilement.//
    • Parfois, le problème est causé par une mauvaise finition des murs. Il arrive que des travaux soient effectués sous la couche de protection. La couche de finition sert alors de pont pour l’humidité. Elle n’est plus bloquée et atteint facilement les murs. Ce phénomène est appelé pont thermique.//
    • Une autre cause fréquente est le manque de ventilation. De la condensation se forme dans une pièce avec une ventilation insuffisante. Cela se produit généralement dans le sous-sol ou le vide sanitaire. La condensation adhère à la surface des murs et commence à monter. Vous finissez par avoir des taches suspectes dans votre couloir ou votre salon.//
    • Bien qu’il s’agisse d’un problème plus fréquent dans les maisons anciennes, les nouvelles maisons sont également régulièrement touchées par l’humidité montante . La cause peut alors généralement être trouvée au niveau du sol, c’est-à-dire à la hauteur de la surface du sol. Par exemple, s’il pleut longtemps et fort, le niveau des eaux souterraines s’élève au-dessus de cette surface, ce qui donne l’opportunité à l’eau de s’infiltrer via les murs.

    Il est difficile de dire ce qui provoque exactement la montée des eaux dans votre maison. Bien que nous vous ayons donné un certain nombre de facteurs communs ci-dessus, il existe de nombreuses autres possibilités. Souvent, différentes causes peuvent également jouer un rôle.

    Het is geen slecht idee om een professional in te huren om meer duidelijkheid te krijgen. Zo kan je doelgericht te werk gaan en het probleem volledig uit de weg ruimen. Anders blijft het vocht altijd maar terugkomen.

    Quelles sont les conséquences ?

    Comme tous les types d’humidité, L’humidité montante à des conséquences néfastes. Votre maison rencontrera les problèmes suivants :

    De plus, l’humidité attire la vermine telle que les poissons d’argent appelés aussi lépisme argenté. Rien de bien grave, ces bestioles ne sont pas dangereuses en elles-mêmes, elles raffolent juste du papier peint dont elles se gavent à chaque repas . Les livres font partie également de leur menu.

    Au fil du temps, l’humidité réduit la longévité et la qualité de votre maison en raison des nombreux dégâts qu’elle provoque. Votre confort en sera de plus en plus altéré et malheureusement, la valeur de la maison chutera de plus en plus.

    De plus, l’humidité dans une maison est fortement décommandé pour la santé. Elle provoque des allergies, des raideurs musculaires , des articulations douloureuses et des problèmes respiratoires. Vous n’arriverez pas à vous soigner tant que le problème n’est pas traité.

    Comment la traiter ?

    Heureusement, un début d’humidité ne signifie pas toujours qu’il faudra prendre des mesures draconiennes. Et même si l’humidité est à un stade avancé voir très avancé, ne vous inquiétez pas, dans la plupart des cas, elle peut toujours être traitée.

    Le mieux à faire, c’est d’appeler un professionnel pour qu’il vienne évaluer la situation. Il sera en mesure de vous en dire plus sur le comment, le quoi, le où et le pourquoi et vous présentera les différentes possibilités de réparation. Ensuite à vous de choisir ce que vous souhaitez faire.
    Les solutions les plus courantes sont :

    La gravité exacte du problème dépend du niveau des eaux souterraines, ainsi que de la porosité et de l’épaisseur des murs.

    Combien cela peut coûter ?

    C’est bien beau tout ça, mais combien va me coûter la résolution de ce problème d’humidité ? Cela dépend beaucoup de la solution choisie, de l’étendue de l’humidité et de qui fait le travail.

    La solution la moins chère est de régler le problème soi-même. Demander de l’aide à un professionnel reconnu est bien sûr également une bonne option. Il est alors préférable de demander un devis à différents experts et les comparer.

    Malheureusement, le traitement de l’humidité ascensionnelle est rarement pris en charge par l’assurance. Ceci dit, vous pourrez compter sur une prime. Pour certains problèmes d’humidité que vous rencontrez dans votre maison, des primes de rénovations sont disponibles.

    Vous avez encore des doutes à ce sujet ? Ou n’êtes-vous pas sûr à 100% qu’il s’agit (uniquement) d’un problème d’humidité ascensionnelle ? Vérifiez la cause exacte, si nécessaire avec l’aide d’une société spécialisée. Peut-être que dans votre cas, le problème sera couvert par l’assurance incendie ?

     

    Rencontrez-vous un de ces problèmes ? Cliquez sur le bouton ci-dessous pour demander un devis gratuit.


    PARTAGER

    Logo