• NL
  • FR
  • info-humidite > Conséquences des problèmes d’humidité

    Salpêtre

    Qu’est-ce que le salpêtre?

    Le salpêtre est également appelé nitrate de potassium. Traduit littéralement du latin, cela signifie “sel gemme” . Ce nom ne tombe pas du ciel: la matière est constituée de divers sels minéraux présents dans l’humidité.

    Le salpêtre se forme si vous avez un problème d’humidité depuis un certain temps. S’il y a de l’eau (souterraine) dans vos murs pendant une longue période, le mur devient complètement saturé. Parfois, une réaction chimique se produit, ce qui provoque un dépôt blanc. Comment est-ce possible ? L’humidité contient des produits chimiques tels que l’ammoniac et les bactéries de nitrate. Elle se mélange au carbonate de potassium contenu dans les joints et la maçonnerie. Lorsque tous ces produits chimiques sur la surface du mur entrent en contact avec l’oxygène, vous obtenez du salpêtre sur votre mur.

    Ceux qui vivent non loin d’un sol pollué sont les plus susceptibles de souffrir de salpêtre. Naturellement, un tel sol contient beaucoup plus de produits chimiques que la normale, ce qui signifie que les eaux souterraines sont également contaminées par l’ammoniac. Si vous rencontrez par la suite un problème d’humidité ascensionnelle, ces produits chimiques se retrouvent dans vos murs. A cause de l’eau polluée du sol, le salpêtre se forme beaucoup plus rapidement que d’habitude.

    Êtes-vous sûr à 100% que le sol de votre région est sain ? Ou souffrez-vous d’un problème d’humidité qui n’a rien à voir avec les eaux souterraines, comme une humidité infiltrante ? Vous n’échapperez pas pour autant au salpêtre. L’eau de pluie contient également les produits chimiques dont le salpêtre a besoin pour se développer. Le phénomène peut se produire moins rapidement qu’avec un sol contaminé, mais il se manifestera tôt ou tard.

    Comment reconnaître le salpêtre?

    Le salpêtre est une brume blanche (parfois grisâtre) qui attaque les briques, les murs en béton et les blocs de béton. Il se produit à l’intérieur et à l’extérieur. Ne confondez pas le phénomène avec le champignon blanc. C’est un problème qui nécessite une approche complètement différente. Vérifiez également qu’il ne s’agisse pas de sels hygroscopiques. Le salpêtre se produit généralement sur les briques de parement, les murs intérieurs et le sous-sol. Mais il peut également se former sur votre sol.

    Après avoir effectué tous les contrôles, vous êtes persuadé qu’il s’agit bien de salpêtre ? Alors il est temps de passer à l’action. La pierre de sel n’est pas recommandée. Bien qu’elle ne soit pas vraiment dangereuse, elle a des a des conséquences fortement désagréables.

    • Elle est responsable de l’apparition de plein de taches d’humidité.
    • La pierre de sel contient – incroyable mais vrai – du sel. Caractéristique de cette matière: elle attire l’eau. Résultat : Encore plus de salpêtre. C’est donc un cercle vicieux à éviter.
    • Ce n’est pas seulement la maçonnerie et les joints qui finissent par se décomposer, mais aussi le papier peint et le plâtre. Bois en décomposition, plâtre en ruine, pierres poreuses, peinture écaillée, papier peint en vrac, … Ce sont toutes des conséquences du salpêtre. Il y en aura des travaux de réparation. Surtout, si la structure porteuse de votre maison est endommagée, vous devrez encore plus mettre la main à la poche.
    • Là où se trouve le salpêtre, il y a un grave problème d’humidité. Et là où il y a un grave problème d’humidité, il y a … de la vermine, des champignons et de la moisissure. Les deux derniers sont à peu près encore plus nocifs que le salpêtre, à la fois pour votre maison et pour votre santé. Vous allez bientôt souffrir de vos voies respiratoires, d’allergies, d’irritations cutanées, de fatigue, etc. Quoi qu’il en soit, vous devez résoudre ce problème le plus rapidement possible. Vous n’imaginez même pas les conséquences que ça peut avoir

    Comment lutter contre le salpêtre?

    Pour lutter efficacement contre le salpêtre, faites appelle à un expert. D’autant plus si vous êtes déjà en présence de champignons blancs en abondance. Un professionnel sait exactement ce qui se passe et ce qu’il doit faire. L’emplacement du salpêtre est important. Souvent, d’autres méthodes d’éradication sont nécessaires en fonction de l’emplacement. Le salpêtre doit-il être retiré de la brique de parement ou du mur intérieur ? C’est peut-être au sous-sol ? Ou par terre ? Ensuite, toutes sortes d’autres techniques sont nécessaires. La quantité exacte salpêtre en jeu joue également un rôle.

    La quantité de salpêtre est encore très faible ? Dans ce cas, vous pouvez traiter le problème vous-même. Dans de nombreux magasins de bricolage, vous trouverez des produits liquides qui éliminent la brume blanche et empêchent toute propagation ultérieure.

    Comment commencer le traitement ?

    1. Mettez des gants et des lunettes de sécurité. Nous conseillons également de porter des manches longues et une protection faciale. De sorte à ne pas entrer en contact avec le salpêtre.
    2. Déplacez tous les meubles sur les côtés. Couvrez-les pendant le travail ou mettez-les ailleurs. Retirez ensuite tout le papier peint et la peinture du mur.
    3. Retirez au maximum le dépôt de salpêtre
    4. Brossez le mur avec le produit, rincez soigneusement le mur et laissez-le sécher pendant quelques semaines.

    Ne vous y méprenez pas : contrer une attaque de salpêtre ne résoudra pas votre problème d’humidité. Même si vous retirez le salpêtre vous-même, il est conseillé de demander conseil à un professionnel. Il pourra vous dire avec certitude à quel type de problème vous faites face. La plupart du temps, l’humidité se propage en montant ou descendant dans vos murs. Quoi qu’il en soit, l’expert peut vous aider à choisir la solution la plus durable contre votre problème. Vous protégerez votre maison contre le pire et cette attaque de salpêtre ne reviendra pas.


    PARTAGER

    Logo